Le Google Nexus One en vente chez Vini !

Bonne nouvelle ! A défaut de pouvoir vendre l’iPhone (voir article de la Dépeche : i-Phone : une folie … sans garantie), Vini vend le Nexus One ! Et le catalogue Vini met l’accent cette fois-ci sur la plate-forme Android, et ce qu’elle apporte avec le monde des applications.

Le Nexus One, on l’avait déja mentionné avant, et c’est un bon smartphone au moins techniquement! Ensuite, de là à ce qu’il se vende aussi bien que l’iPhone…En tout cas, on souhaite à Vini de faire mieux que Google/T-Mobile aux US.

Car le Nexus One a été l’exemple du « parfait » flop aux US :

  1. Avant la sortie, Google a laissé libre cours aux rumeurs les plus folles et tous les rêves étaient permis : de manière générale les Américains ont une dent contre leur opérateur mobile et espéraient donc des offres (internet mobile illimité à bas prix, financé par la pub) révolutionnaires. Au final, tout le « hype » s’est évaporé à sa sortie avec uniquement l’annonce d’un smartphone (rebaptisé « superphone » pour l’occasion), avec des specs techniques intéressantes sur le moment, mais rien de révolutionnaire! 3 mois après de nouveaux téléphones sont déja plus performants!
  2. Aucune publicité de masse (télé, presse, etc.) n’a été faite, Google misant uniquement sur le pouvoir de sa marque;
  3. Un achat uniquement possible par l’intermédiaire de leur site web. Impossible donc de le tester en réel avant l’achat.
  4. Et pour finir un support technique frisant le ridicule : l’opérateur T-Mobile, Google et HTC se renvoyant systématiquement les problèmes.

Au final, un buzz négatif et des ventes annoncées de seulement 100 000 exemplaires, là où Motorola arrive même à dépasser le million avec son Droid, équipé d’une version Android antérieure à celui du Nexus One. HTC de son côté affiche des résultats financiers records depuis la sortie de ces nouveaux terminaux Android!

Un détail : il y aurait 30000 applications annoncées sur Android Market (en comparaison.. +200 000 coté iPhone/iPod touch, « filtrés » par Apple). Mais justement il faut prendre le nombre avec des pincettes : Google laisse a qui le veut la liberté de publier des applications, y compris de simples « Hello World ! » pour ceux qui veulent s’initier. Donc, oui, ça fait gonfler le nombre.. mais.. combien d’entre elles sont sérieuses et de qualité ?  Beaucoup moins, mais on retrouve quand même pas mal des applications qui ont connu le succès sur iPhone.  Mais on attend toujours que les cadors du jeux vidéos se mettent dessus.