Le nouvel iPad fait peur

La nouvelle n’a pas du vous échapper.. Steve Jobs a révélé l’iPad, une tablette multi-touch tournant avec le système iPhone OS. Ce qui est surprenant ici par contre, c’est que cet appareil a fait l’objet de rumeurs et de fantasmes tels qu’il était impossible de dépasser les attentes des bloggueurs passionnés de technologies. Cela montre une chose au moins : Apple est aujourd’hui la référence en terme d’innovation, de design et d’accès (facile) aux nouvelles technologies. Qui d’autre peut susciter autant d’attente ? Avons nous déjà des iPad-killer ?

Microsoft et son Tablet PC ?

Cela fait des années que des tablet PC existent, et pendant très longtemps coutaient assez cher. Ils étaient tactile, mais s’utilisaient principalement avec une sorte de crayon, ou avec un appui prononcé du doigt sur l’écran. Lenovo, HP, et d’autres ont des modèles.

Microsoft a fait courir aussi le bruit de la sortie d’une tablette lors du CES à Las Vegas. Ce qui est sorti n’est qu’un tablet PC tactile sous un Windows 7 non-modifié et non-adapté à l’utilisation tactile (dans le sens « touch »), prévu pour sortir dans.. 6 mois seulement !   Aller faire du Word, Excel dessus, entierement dévoué à une utilisation avec souris et 2 boutons, sinon 3 hmm,hmm.. comment pourra-t-on faire du clic droit ?

Fruit de la réflexion d’Apple : l’iPad aura une version de iWorks (l’équivalent d’Office) totalement pensé pour l’iPad, avec une utilisation multi-touch et est allé jusqu’à faire la démo en live pour montrer comment cela s’utilisera réellement. Et boum !

C’est là qu’on voit les limites de réflexion et d’exécution de la firme de Redmond.. De la poudre aux yeux pour faire de l’effet d’annonce pour enthousiasmer journalistes et geeks au CES, mais aucune ambition réelle car on laisse les utilisateurs finaux de coté. Et que dire de Windows Mobile.. que Microsoft a bien du mal à faire sortir (la version 7 qui serait la plus compétitive face à l’iPhone, il faudrait encore attendre plusieurs mois).

Amazon avec son Kindle ?

Il a fait sensation lors de la sortie. Mais il est resté plus ou moins cantonné au marché US. En plus de ça, il n’est (très très) bon que pour une tache : lire du texte ! On oublie une chose, l’information ne se consomme pas que par les bouquins (et de moins en moins souvent, le Net y est pour quelque chose). Oui, on peut faire ci et ça (exemple, lire des MP3) et Amazon a aussi mis en place une sorte d’App Store, mais ceci est clairement limité à de la vente de livres et magazines. En plus de ça, ils rendent furieux les éditeurs en leur imposant des prix (pour le bien du consommateur parait-il). Il leur manque donc clairement d’ambition : la sortie de l’iPad est un véritable un « kick-in-the-butt » et Sony avec son e-Reader se trouve dans le même cas.

Les visionneuses d’images ?

Les visionneuses d’images avec écran LCD de tailles différentes de 4 à 12 pouces est le plus proche parent de l’iPad. Pas trop cher, ils servent principalement à visionner des photos, certains proposent en plus une lecture de fichiers audio MP3. Mais leur utilité s’arrête la. Les constructeurs décident finalement de l’utilité de la chose car non-extensible (en terme d’application).

Google Android ou Chrome OS ?

Google a cette capacité d’innovation et cette force (les $$$) qui leur permet de rattraper leur retard rapidement. En plus de cela, leur logique est souvent de couper les pieds à la concurrence, en offrant gratuitement des bijoux de technologie que d’autre font payer très cher (Gmail, Google Maps, Google Analytic, Android, Chrome etc.).

Que fait donc Google ? Le système  Android a clairement le potentiel d’être adapté pour des tablettes comme l’iPad ! Fidèle à ses pratiques, Google l’ouvre encore plus aux développeurs et aux fabriquants en le proposant en accès totalement gratuit. Maintenant, reste à voir si Google ou un constructeur met les moyens pour le mettre à niveau : Android est clairement pensé pour le smartphone, Chrome OS pour les netbooks.

La plate-forme Android est la plus proche du système iPhone OS, que Google a plus ou moins copié la recette en y reprenant toutes les caractéristiques. La principale différence étant que Google  laisse la fabrication des matériels aux constructeurs mondiaux. Certains préparent justement leur tablette Android. D’une part ce sont pour la plupart des constructeurs de « petite » taille, d’autre part, il manque encore des applications comme celles présentés pour l’iPad.

Avec la sortie de l’iPad, Chrome OS semble d’un coup être loin de pouvoir répondre à l’iPad : c’est un systeme à usage unique pour aller rapidement sur le Net ! Avant même sa sortie, ça semble être bien dépassé : l’iPad offrira un moyen plus rapide d’aller sur le Net, sans besoin de l’éteindre car pouvant tenir 1 mois en veille. Il sera capable surtout de faire plus que simplement naviguer sur le Net.

Concusion : oui, l’iPad fait peur.. à la concurrence surtout !

En tout cas, il semble qu’on se trouve dans la même situation que l’iPhone lors de sa sortie : la concurrence mettra du temps à se mettre a niveau. Combien de temps ? Et, Apple a-t-il bien pensé son iPad pour provoquer un achat massif par les consommateurs ?